Edouard Boubat

Jacques Prévert l’appelait « un correspondant de paix », qui enregistrait un monde hors du temps, plein de tendresse et de poésie. Le talent particulier d’Edouard Boubat comme journaliste photographe a toujours été de trouver le fil conducteur qui relie les peuples du monde entier dans leur vie quotidienne.

Né à Paris en 1923, Boubat étudia la photographie dans une école de commerce. Il commença sa vie active et travailla comme technicien dans une usine photographique, occupant son temps libre avec ses propres clichés.

Dans son enfance il avait été très influencé par sa grand-mère, qui lui donna pour toute la vie un amour de la beauté, dans la simplicité de la vie campagnarde et des petits riens de la vie quotidienne. Picasso fut si impressionné par les photos de Boubat qu’il le persuada rapidement de quitter son travail et de vivre de sa photographie.

En 1951 sont travail fut estimé assez important pour figurer dans une exposition de groupe avec des œuvres d’Izis, de Brassaï et de Doisneau. A la suite de cette exposition il fut engagé comme journaliste par la revue Réalités.

Durant les quinze ans passées à travailler pour celle-ci, Boubat multiplia les voyages : Etats-Unis, Chine, URSS, Moyen-Orient, Mexique, Brésil et Inde. Partout il enregistrait avec un intérêt passionné le comportement des gens entre eux et face à leur environnement.

Selon ses propres paroles, « L’extraordinaire nous attire un instant mais la simplicité, toujours présente et changeante, nous retient plus longtemps. Parce que c’est en elle seule que réside l’essentiel. »

Ses clichés ont été publiés dans de nombreux livres, on les a vus dans de nombreuses expositions, comme celles du Centre Pompidou, du MoMA ou du musée d’art moderne de Rio de Janeiro, où il a reporté le grand Prix National de Photographie.

Tokyo, 1987

Tokyo, 1987

Rue Mouffetard, Paris, 1957

Rue Mouffetard, Paris, 1957

Portugal 1956

Portugal, 1956

Partition, Paris, 1982

Partition, Paris, 1982

Montmartre, 1948

Montmartre, 1948

Mississippi, 1953

Mississippi, 1953

Métro Bastille vers 1955

Métro Bastille, 1955

Les pavés de Ménilmontant, Paris, 1956

Les pavés de Ménilmontant, 1956

Le Pont des Arts, Paris, 1954

Le Pont des Arts, Paris, 1954

Le bibliobus, Hérault, 1955

Le bibliobus, Hérault, 1955

Ile de la Cité, Paris, 1994

Il de la Cité, Paris, 1994

Cerisier japonais 1983

Cerisier japonais, 1983

Central Park, New York, 1964

New York, Central Park, 1964

Central Park, New  York, 1954

New York, Central Park, 1954

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s