Marc Riboud

Il y a quelque chose de transcendantal dans les photographies de Marc Riboud. Dans chaque cadrage il trouve l’ordre naturel des choses, une composition inhérente à l’atmosphère et au mouvement. Riboud absorbe la nature et l’humanité à travers l’objectif de son appareil photo.

« La photographie ne doit pas essayer de persuader » a écrit Riboud. Elle ne peut pas changer le monde, mais elle peut montrer le monde spécialement, lorsqu’il change.

Né à Lyon en 1923, Riboud a vu le monde changer en témoin direct. Sa carrière de journaliste commence quand il abandonne ses études d’ingénieur pour devenir photographe. Il va alors étudier avec Henri Cartier-Bresson, puis commence une vie de voyages qui ne trouvera jamais sa fin.

Il a assisté à la révolution culturelle en Chine et à la guerre du Vietnam. Il a rapporté des images étonnantes de Turquie, de Londres et du Japon. Ses voyages lui ont fait voir le monde sous toutes ses coutures, monde que peu de gens ne connaitront jamais. Pourtant beaucoup de ses clichés nous rappellent les similitudes qui existent entre les pays.

Son cliché le plus célèbre en 1953 du  jeune peintre sur les poutres métalliques de la tour Eiffel, perché sur les hauteurs de la ville sera publié dans LIFE en 1953. Il devient alors un photographe incontournable du XX° siècle.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s